29 avril, 2011

 Couverture.-7-Aout-unblog-210x300

« Picardie, Terre d’escales »  En préparation.

Textes de David Delannoy

Illustrations de Jean-Marc Agricola.

Carte-Index-unblog-300x281

4.-Cayeux-unblog-300x281

 

Destination Cayeux

Cayeux, enfin, au bout du dur labeur des jambes et qu’annoncent l’austère amer et la triste usine de galets. Victor est fatigué d’avoir marché sous le soleil. Il avait découvert, à son époque, un village peu amène, aux « maisons d’argile et de paille », à demi englouties par le sable.

 

   15.-Moulin-de-Maintenay-unblog-300x281

Maintenay, dans la fraîcheur d’une aquarelle

 

Première étape au moulin de Maintenay. La vieille  roue à aubes et la rivière, impatiente, apparaissent dans la fraîcheur d’une aquarelle, derrière les crêtes des roseaux. Alentour, un paysage harmonieux et calme, que n’auraient sans doute pas dédaigné Rubens, Corot ou autres peintres de renom.

 

 

 

affichepoussieresdhistoireunblog.jpg

En réédition dès septembre

perspectivepontdeladodaneoct2011unblog.jpg

Amiens.. Le Quartier St Leu au pont de la Dodane.

faadecathdraleoct2011unblog.jpg

Amiens, la Cathédrale.

pontbarabanoct2011unblog.jpg

Amiens, le pont du Cange.

 placedudon8octunblog.jpg

Amiens. La Place du Don dans le quartier St Leu.

ruestleuunblog.jpg

Amiens. L’église St Leu sur fond de Cathédrale.

parcstpierresept2011unblog.jpg

Amiens…Perspective sur la Cathédrale au parc Saint-Pierre.

placedudonsouslaneigeunblog.jpg

Amiens. La place du Don sous la neige..Hiver 2010

………………………………….

carteunblog.jpg

Carte des Textes de 

« Picardie, Poussières d’Histoire »

armisticeunblog.jpg

Des ombres allemandes, les plénipotentiaires venus de La Fère, s’apprêtaient à rencontrer le maréchal Foch et les Puissances Alliées, dans un wagon-lit, tendu de satin, pour signer la convention des belligérants et la fin sans condition des combats.

D Delannoy.

 

abbayevauclairseptunblog.jpg

La magie de Vauclair.

La guerre n’a pas achevé ici toute son oeuvre de destruction et les ruines, encore belles, à mi chemin entre ciel et terre, se dressent sans haine dans la solitude forestière.

D Delannoy.